Efficacité énergétique : le rôle clé des transformateurs électriques .

By TTF2017 on Fév 04 in Actualité.

Les pertes d’électricité dans les réseaux au niveau mondial représentent près de 1.300 TWh, soit 61 milliards de dollars. Alcimed fait l’état des lieux des solutions existantes pour améliorer l’efficacité énergétique des transformateurs électriques de distribution qui représentent plus du tiers de ces pertes.

L’Union européenne s’est engagée à augmenter son efficacité énergétique de 20 % d’ici à 2020. Dans ce cadre, les transformateurs électriques sont considérés comme un des produits clés à cibler, puisque les pertes associées aux 4,6 millions d’unités installées en Europe représentent 33 TWh/an. « Le potentiel d’économie d’énergie lié à ce type d’équipement à travers le monde est considérable. En Europe seulement, on estime que l’équivalent de plus de deux réacteurs nucléaires pourrait être économisé avec des technologies déjà éprouvées », explique Jean-Philippe Tridant-Bel, directeur de l’activité Energie chez Alcimed, société de conseil et d’aide à la décision spécialisée.

L’Union européenne a d’ailleurs sélectionné les transformateurs électriques dans la liste des 10 produits prioritaires devant être réglementés pendant la période 2009-2011. Plusieurs possibilités existent pour diminuer leurs pertes :

  • utiliser des systèmes de récupération de la chaleur émise par les transformateurs ;
  • déployer des technologies de réseaux intelligents afin de contourner les transformateurs lors des creux de demande d’électricité ;
  • améliorer les matériaux utilisés pour confectionner le noyau des transformateurs.

C’est cette dernière méthode qui semble susciter aujourd’hui le plus d’engouement. Les regards se tournent en particulier vers l’acier amorphe, une technologie dont l’énorme potentiel est largement reconnu à travers le monde.

 

Add Comment

Top